Internet: Tout est permis?

AfficheLe 22 avril dernier, les animateurs de Loupiote ont eu le plaisir de participer à une grande soirée «Internet: Tout est permis?» au Centre Culturel de Sivry. Organisée par le collectif des Centres de Jeunes en Entre Sambre et Meuse, cette soirée a réuni plus de quatre-vingt adolescents issus de sept maisons de jeunes des environs !

Durant cette soirée, Loupiote a présenté son fameux court-métrage Ce qui vous regarde avant d’animer un débat et d’encadrer des improvisations théâtrales créées par les jeunes des différentes AMOs et MJs présentes. De front, nous avons abordé tous ensemble la problématique du cyber-harcèlement et des différents moyens d’y remédier.

La soirée s’est ensuite poursuivie avec des jeux de rôles sur le thème d’une utilisation responsable et citoyenne des nouveaux médias sociaux.

Au cours de cet événement, Loupiote et ses partenaires ont une nouvelle fois cherché à sensibiliser les adolescents frappés de plein fouet par cette problématique aux conséquences parfois dramatiques.

Mais la lutte contre ce nouveau fléau est à poursuivre sur du long terme. Ainsi, cette initiative sera développée au sein de chacune des MJs et des autres structures qui ont apporté leur soutien à cet évènement (Infor Jeunes Couvin, AMO Oxygène, le Centre d’Information et d’Action de Couvin…). En cas de problème lié à l’utilisation des nouveaux médias sociaux, les jeunes en difficulté pourront y trouver de l’aide, des personnes ressources, des informations, des conseils, etc. Un engagement à saluer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s